Ouvrir une salle de jeux en 2017, tout un événement.

Partagez : ça fait plaisir !

C’est l’une des rares distractions que pouvaient avoir les enfants et les adolescents pendant les années 90, pendant la décennie noire surtout. Avec le vidéo-club du quartier, la salle de jeux était le défouloir par excellence, du baby-foot à la playstation en passant inévitablement par la « machine » d’arcades, tout le monde y trouvaient son compte, du moins tout les garçons.

Des années plus tard, le jeux vidéo démocratisé, les consoles et les ordinateurs accessibles, internet et smartphone, c’est la disparition de ces endroits qui avaient déjà céder beaucoup de terrains aux cyber-cafés. En effet, les dizaines de salles de jeux qu’il pouvait y avoir dans nos communes et quartiers ont fermé l’une après l’autre. Mais qui dit époque, dit nostalgie, et la fièvre vintage n’a pas épargné l’Algérie ou beaucoup de Gamers sont resté fans de leurs vielles consoles et surtout des longues parties payées 5 DA sur leurs bandes d’arcades. Et c’est l’un qu’intervient Arcdz, que nous avions déjà repérer sur le web faisons la promo de leurs produits, des bandes d’arcades remises aux goût du jour avec des écrans LED 32 pouces et tout les jeux ayant fait le succès de ces vielles machines tel que King of fighters, Mortal Kombat, Tekken ou Street Fighter. L’aventure Arcdz ne s’est pas arrêter à la vente ou à la location de ces machines, dans la continuité, ils nous ont pondu une véritable salle de jeux.

Situé à Cheraga, la salle de jeux Arcdz vous offre l’occasion de rejouer à ces jeux d’époque d’une part mais aussi, faire des parties sur les consoles récentes, Xbox et playstation, Wii et surtout la VR. La réalité virtuelle, cette immersion totale dans le jeux est une expérience unique que chacun devrait essayer.
A peine un mois après son ouverture, Arcdz se fait déjà une clientèle, une clientèle déjà gâtée avec des remises de 20% sur les tarifs d’accès aux jeux.

Adresse : Centre commercial EL KHALIF, rue Zouaoui Yahia à Cheraga. A 100 mètres de la poste de cheraga.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire